Naturopathie : tout savoir sur la détox !

Naturopathie : tout savoir sur la détox !

Sophie Pihan - Naturopathe > Les basiques > Naturopathie : tout savoir sur la détox !

Nous y voilà. Nous sommes en plein dans la période où ce mot “détox” est servi à toutes les sauces par les magazines, sur les réseaux sociaux, etc.
Il est sur toutes les lèvres mais la détox est-elle vraiment pour tout le monde ? Qu’est-ce que la détox en naturopathie et comment la pratique-t-on ? Quelles sont les précautions à prendre et qu’est-ce que cela implique vraiment pour notre corps ?

La détox, qu’est-ce c’est ?

En naturopathie, la détoxification se pratique en cure, c’est-à-dire sur une période donnée, plus ou moins courte en fonction de certains critères.
La détox consiste à se mettre en conditions optimales pour permettre au corps d’éliminer les toxiques et toxines présentes en excès dans notre corps, surtout après l’hiver.
Ces toxines sont à la fois endogènes (elles viennent de ce que nous mangeons, buvons, respirons ou mettons sur notre corps) et exogènes (pesticides, perturbateurs endocriniens et toutes ces joyeusetés).

Pour cela, il va falloir notamment stimuler un ou plusieurs émonctoires, c’est-à-dire les portes de sortie du corps par lesquelles les toxines doivent passer pour être éliminées.

Les émonctoires sont au nombre de 5, à savoir :
1. La peau (par la sueur et le sébum)
2. Le foie (par la bile)
3. Les intestins (par les selles)
4. Les poumons (par le CO2 mais aussi par les éventuels glaires)
5. Les reins (par l’urine)

Les personnes menstruées ont hérité d’un émonctoire bonus qui s’active une fois par mois : l’utérus.

Il existe différentes techniques permettant d’enclencher une détox. Il faudra choisir judicieusement la technique la plus appropriée en fonction de notre morphologie, de l’état de notre système digestif, de notre mode de vie… et surtout de notre vitalité !

La vitalité est un élément clé en naturopathie. C’est la réserve d’énergie d’une personne : il s’agit non seulement de la quantité d’énergie qu’une personne possède à un moment donné mais, d’une manière générale, de sa capacité à la conserver ou à en récupérer.

Tout cela n’est vraiment pas anodin et indispensable à avoir en tête avant l’établissement d’une cure détox afin qu’elle puisse se dérouler au mieux. Si une ou plusieurs des portes de sorties est surchargée ou fonctionne mal, la cure de détox peut avoir des conséquences désagréables voire graves dans certains cas. Si la vitalité d’une personne n’est pas suffisante pour déclencher le processus de détoxification, la cure vous prendra beaucoup plus d’énergie qu’elle ne vous en apportera.


La cure de détox, on fait ça quand ?

La cure de détox se pratique habituellement aux changements de saison et, vous l’aurez compris, quand on a la vitalité nécessaire pour la supporter et la vivre au mieux.
On peut pratiquer la cure détox dans un but particulier, pour faire un nettoyage régulier mais aussi pour faire le point sur notre hygiène de vie et y apporter des réajustements.
Quoiqu’il en soit, le but d’une cure détox, ce n’est pas de mincir ou d’avoir un ventre plat. Peut-être que cela sera une conséquence pas désagréable mais le but de cette cure est bien plus large que ça !

On évite donc de pratiquer la détox en plein hiver car le corps a besoin d’énergie pour lutter contre le froid ou quand on se sent particulièrement fatigué. Et bien sûr, on ne la pratique absolument pas quand on est enceinte, qu’on allaite, qu’on est malade ou dans tout autre situation de “faiblesse”. 

D’une manière générale, si vous avez un problème de santé ou si vous prenez des médicaments au quotidien, surtout demandez conseil à votre médecin et/ou à un.e praticien.ne compétent.e dans le domaine !


Rappel synthétique sur l’utilité d’une détox

La détox, comment ça marche ?

Elle part d’un principe simple, également important en naturopathie : le corps a les capacités de se nettoyer, de se régénérer seul si on lui en donne les moyens et les bonnes conditions pour le faire.

La cure de détox en naturopathie s’appuie sur 3 axes principaux :

1. Supprimer les surcharges : 

Qu’elles soient alimentaires ou émotionnelles. La cure de détox est l’occasion de nous libérer de tout ce qui n’est pas nécessaire. 

Côté physique, il s’agit donc de tâcher d’adopter une alimentation la plus physiologique possible et la moins “encrassante” : selon nos possibilités, on pourra donc diminuer voire supprimer certains aliments : sucres & produits raffinés, gluten, produits laitiers, viande rouge, alcool, café, etc.
On pourra aussi envisager une pause digestive pour soulager les intestins et le foie :
** Quotidienne avec le jeûne intermittent,
** Hebdomadaire avec la monodiète qui consiste à ne consommer qu’un seul aliment, fruit ou légumes, pendant 24h (carotte, pomme de terre, riz, pomme, etc.)
** Ponctuelle : jeûne hydrique de plusieurs jours.
Dans tous les cas, il est toujours mieux d’être encadré.e avec une personne qualifiée.

À chaque problématique sa priorité et c’est aussi pour cela qu’il est intéressant de se faire accompagner ! Selon votre profil, il sera peut-être plus important de se concentrer sur la suppression des produits laitiers, par exemple.

Mais ce point comprend aussi une aspect moins évident : il s’agit aussi de profiter de ce temps pour se libérer des poids émotionnels et mentaux, en éliminant ou diminuant les éléments stressants dans notre vie, etc.
C’est le moment idéal pour tester et mettre en place une technique quotidienne de gestion du stress : respirations, méditations, etc. Et pour se débarrasser du superflu (mettre fin à une relation toxique, stopper une activité qui nous prend trop d’énergie… ou simplement diminuer le temps passé sur son téléphone !).
À vous de vous observer et de voir ce qui vous fera le plus de bien et ce que vous vous sentez de mettre en place.

2. Libérer l’énergie vitale

Pour enclencher une détox, le corps va avoir besoin d’une importante dose d’énergie (c’est pour cela que la détox n’est pas forcément une bonne idée pour tout le monde !).

Dans le cadre d’une cure de détox, il ne faut absolument pas négliger le repos et le sommeil ! Et c’est d’ailleurs pour cette raison que, si vous avez des problèmes de sommeil, il faudra d’abord s’attacher à régler ces problèmes de sommeil avant de démarrer une cure de détox.
Au niveau de l’alimentation, diminuer les aliments qui vous prennent plus d’énergie qu’il ne vous en apportent (alcool, sucres, café, etc.) sera aussi une occasion, souvent insoupçonnée, de regagner en énergie.

Enfin, la pause digestive évoquée plus haut permettra également au foie et au système digestif de se reposer… et ainsi de regagner aussi en énergie !

3. Ouvrir les émonctoires : 

Puisque nous allons remettre les toxines en circulation dans le corps, il est primordial de s’assurer que celles-ci sont bien éliminées.
Pour cela, la meilleure des habitudes à prendre sera de faire du sport et particulièrement du sport qui vous amènera à transpirer !

On pourra aussi mettre en place d’autres techniques, notamment via l’hydrologie (bains, douche froide, sauna) ou aller se faire masser.
On pourra également soutenir cette élimination par des plantes drainantes, comme :
** L’aubier de Tilleul (20g/L à préparer en décoction),
** La racine de Pissenlit (30g/L, à préparer en décoction)
** La feuille de Romarin.

Attention : gardez en tête que les tisanes et les autres techniques détox viendront en soutien des autres bonnes habitudes mises en place et devront être choisies judicieusement en fonction des différents critères évoqués dans cet article.


Un vidéo riche en informations !

Avec ces 3 axes, on comprend tout de suite qu’un simple jus vert ne suffira pas, c’est une véritable démarche qui implique un vrai engagement !

C’est aussi pour cela que c’est important, surtout si vous êtes perdu.e.s ou si vous avez un doute, de vous faire accompagné.e par un.e praticien.ne qualifié.e si vous souhaitez amorcer une cure de détox !

Si vous n’avez pas assez d’énergie, de vitalité, pour mettre en place cette cure, le praticien sera en mesure de le détecter et de vous proposer sera avant tout de faire une cure de revitalisation, dont je vous parlerai prochainement. C’est le principe de l’individualisation, également très important en naturopathie, et particulièrement cher à mon cœur.

Donc, je vais peut-être vous décevoir mais une détox ne consiste absolument pas à boire des jus verts ou une tisane par jour sans rien changer d’autre dans son hygiène de vie. La seule chose qui diminuera dans ce cas, c’est votre porte monnaie ou votre compte en banque !
Mettre en place une détox n’est donc pas anodin. Cela vous demandera du temps et de l’énergie : assurez vous donc d’avoir ces deux éléments à votre disposition avant de démarrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *